Le paradoxe du Bleu

DomaZen mer cielSi on nous dit bleu, dans la majorité des cas, on pense ciel, on pense mer puis de fil en aiguille on pense aux vacances, à cette architecture côtière aux volets si bleus qui nous entraînent dans la rêverie et l’évasion. Le bleu donne l’impression d’être à la fois fluide et éthéré. Fluide car il nous plonge dans un monde d’intuition, une mer de sensations et d’émotions intérieures, éthéré car son émanation, qui apaise et nous pousse à l’introspection, est vaporeuse, impalpable, quasi immatérielle comme le ciel.

Pourtant c’est aussi une couleur concrète, bien ancrée sur notre planète bleue, et qui est très prisée par les entreprises, la politique et diverses institutions et gouvernements pour leur charte graphique, logo et bien sur, leurs produits.

Ce paradoxe s’explique peut-être par le fait qu’au-delà du rêve, du calme et de la fraîcheur qu’inspire le bleu, cette couleur qui représente le ciel et la mer, de par le monde, rassure notre inconscient et nous donne un sentiment de confiance, de sécurité et d’appartenance à la planète terre et par extension une impression de connexion avec tout ce qui est bleu tel Facebook, Twitter, Bluetooth…

Le bleu dans sa déco

Tout le monde (ou presque) aime le bleu, et cette couleur sous ses différentes teintes est très présente dans notre environnement. Néanmoins, nous sommes peu nombreux à oser cette couleur en dominante sur les murs de nos intérieurs en dehors des chambres à coucher et salles d’eau, bien que les caractéristiques du bleu puissent parfois être utiles.

En effet on prête au bleu le pouvoir d’agir sur la fréquence cardiaque et la pression artérielle en les faisant baisser, de plus le bleu stimule l’imagination en nous mettant dans un état de rêverie ce qui aurait un impact sur notre créativité. Toutefois avant de repeindre toute la chambre en bleu pour mieux dormir, il faut savoir que cette couleur si sereine induit à la longue une certaine mélancolie qui avec le temps peut nous déprimer et nous isoler des autres.

Donc si on décide de mettre du bleu sur les murs d’une pièce de vie, il vaut mieux que celle-ci soit bien exposée à la lumière naturelle parce que le bleu est une couleur froide qui n’impacte pas seulement notre mental mais aussi notre ressenti physique avec une sensation de fraîcheur, la lumière naturelle sur le bleu évite que cette impression ne devienne glaciale pour notre moral et nos relations surtout en ce qui concerne le bleu aux teintes foncés ; des teintes claires ou pastels seraient plus adéquates et permettraient de garder une communication fluide et intuitive entre les membres de la famille sans leur donner le « blues ».

En ce qui concerne les accessoires, meubles, et objets de déco, on peut s’en donner à cœur joie par petite touches (coussins, tableaux, figurines) pour stimuler la créativité ou sur de grandes pièces telles que des rideaux, canapés ou fauteuils pour se détendre.

Le bleu sur soi

On devrait porter du bleu à chaque fois qu’on a besoin de retrouver un état intérieur serein. Le bleu, à la manière de l’eau, éteint le feu de nos passions négatives telles que rage et colère. Le bleu aide à ordonner ses idées et à rester maître de soi, c’est pourquoi porter du bleu au travail nous permet d’être plus productif sans succomber au stress, mais il ne faut pas oublier d’agrémenter notre « bleu de travail » de quelques autres couleurs afin de ne pas ressembler à un automate froid et sans cœur.

Le bleu est aussi associé à l’autorité et la sécurité, comme on peut le constater avec l’uniforme de la police ou de la gendarmerie. Le bleu renvoie à un sentiment de confiance et d’appartenance donc d’adhésion, c’est pourquoi les entreprises utilisent cette couleur sur le packaging de leur produit, et c’est ainsi que l’on retrouve du bleu sur du lait, de l’eau, une assurance, des crèmes et bien d’autres choses. Cela induit inconsciemment en nous le sentiment d’avoir choisi le bon produit et qu’on peut effectuer l’achat en toute confiance sans se poser de question.

Cette caractéristique du bleu peut aider certains à mettre toutes les chances de leur coté et en portant du bleu, via un costume ou tailleur bleu marine et chemise bleu clair, à un entretien d’embauche, vos interlocuteurs seront ainsi plus enclins à vous faire confiance et à vous faire signer un contrat d’embauche. Porter du bleu peut se révéler gagnant avec les enfants quand on veut faire passer des messages en douceurs, et évidement quand il fait chaud avec des bleu clairs et pastels pour le coté rafraîchissant.

Toutefois si on se sent mélancolique et incompris par son entourage, il serait intéressant de voir si on n’abuse pas trop du bleu dans sa déco comme dans sa garde-robe et y remédier en équilibrant avec d’autre couleurs.

En espérant que cet article vous a été utile n’hésitez pas à laisser un commentaire et à partager votre expérience avec le bleu.

Comment les couleurs des vêtements et des murs influencent les émotions, le moral et les sentiments

6 commentaires

  1. J’ai effectivement essayé les rideaux bleus une fois. Je n’ai pas pu les garder trop longtemps. C’était décidément trop « froid » pour moi. Par contre, j’en porte souvent : outre le jean, j’ai plusieurs tee-shirt et pull bleus que j’aime beaucoup. C’est drôle, je n’avais jamais réfléchi aux couleurs que je porte. 😀 Merci !
    Lya.

Laisser un commentaire