La rentrée… qui rime avec gaieté!

Souvent, après avoir passé d’agréables vacances en famille, en couple ou entre amis, rentrer à la maison et retrouver son train-train quotidien peut parfois nous plonger dans un état mélancolique.

La mélancolie, ce mélange subtil de tristesse et de pessimisme où l’on se laisse aller sans trop savoir pourquoi, est un sentiment tout à fait normal surgissant souvent entre deux phases ; ici, elle correspond à la transition entre le repos et l’activité, entre le dépaysement et notre environnement si familier avec son train-train quotidien à la maison et au travail.

Cette petite déprime passagère doit être prise en considération pour que cet état ne perdure pas et que notre moral ne finisse par être semblable à celui d’un dimanche soir sans fin. Il est donc de bonne aloi, d’envisager la rentrée sous un aspect positif plutôt que le contraire.

Il y a plusieurs choses que nous pouvons faire et qui nous aiderons à alléger ce terrible « blues du retour »

la-rentree-domazen

Se faire une petite liste de bonnes résolutions

La rentrée, c’est une nouvelle année scolaire qui commence, un nouveau cycle qui va rythmer notre quotidien jusqu’aux fêtes de fin d’année. Un peu comme pour le nouvel an, on peut prendre de bonnes résolutions avec une petite liste d’objectifs atteignables, afin de gonfler un peu son moral.

On peut par exemple, se dire qu’on va marcher un peu plus et descendre une station (voire davantage) avant sa destination, ou encore prolonger la promenade du chien (si on n’en a pas, s’en procurer un !).

On peut aussi consommer moins de produits transformés qui contiennent trop de sucre, trop de sel, trop de gras, bref trop de tout ce dont il n’est pas bon d’abuser. On peut encore introduire plus de fruits et légumes dans son alimentation…

Sortir et voir du monde

Se programmer un week-end, des sorties en famille ou avec des amis pour le mois qui vient. Ceci permettra au cerveau de se focaliser sur l’évènement à venir et non pas sur le retour actuel.

Alors c’est vrai qu’après les grandes vacances, les finances ne sont pas au beau fixe, entre les dépenses de l’été, les fournitures scolaires et autres réjouissances de la rentrée, il est rare d’avoir encore un budget pour des week-ends ou des sorties extravagantes.

Toutefois, il n’est pas nécessaire de dépenser beaucoup pour se changer les idées. On peut décider de rendre visite à des amis ou à la famille qui n’habitent pas si loin de chez nous. On peut trouver des gîtes ou chambres d’hôte pouvant accueillir toute la famille à des tarifs plus attractifs que ceux d’un hôtel traditionnel…

On peut aussi simplement s’organiser, si le temps le permet, une grande promenade avec un pique-nique à la clé dans un parc, une forêt afin d’admirer les belles couleurs automnales…

Et si le beau temps n’est pas de la partie, un film sur grand écran nous aidera à nous divertir, penser à autre chose. Chacun fera suivant ses envies et ses moyens mais le principal est de s’aérer la tête et se changer les idées.

ricardo-gomez-angel

La lecture c’est bon pour la santé… et pour le moral

Profiter de la rentrée littéraire pour se choisir un bon livre et s’évader un peu de son quotidien, déstresser. La lecture est un loisir peu onéreux et qui a des vertus méconnues par un grand nombre d’entre nous.

En effet, la lecture c’est bon pour la santé, et ce n’est pas moi qui vous dirai le contraire, diverses études ont mis en évidence ses apports bénéfiques liés à la stimulation du cerveau tels que :

  • la détente
  • l’amélioration du sommeil surtout si on lit avant de se coucher
  • la réduction des risques d’Alzheimer
  • le renforcement de la mémoire
  • l’enrichissement du vocabulaire
  • la meilleure compréhension des autres et des situations

Réorganiser son intérieur

Parfois, changer les meubles et objets de place peut donner l’impression d’avoir un nouvel intérieur et permet à notre esprit de changer la perception que nous avions du lieu.

Cette technique est utilisée en Feng Shui pour faire circuler l’énergie stagnante du « chi » et re-dynamiser l’ambiance du lieu, ainsi que notre humeur. On n’est pas obligé de tout bouger, mais un fauteuil par-ci, une lampe par-là, et le tour est joué pour notre mental.

breather-domazen

Trier, jeter, ranger !!!

Il est préférable d’entamer ce nouveau cycle, qui débute avec la rentrée des classes, d’une manière légère et organisée en se débarrassant (donner, revendre ou poubelle !) de tout ce qui ne nous plait plus, ne nous convient plus, ne nous est plus utile. Cela peut être des vêtements, des objets, des habitudes…

Pour ceux qui souhaitent approfondir le sujet du tri et du rangement, ils peuvent par exemple lire l’auteure japonaise Marie Kondo et se lancer dans la méthode Konmari ou bien l’adapter à leur personnalité.

Le livre aborde ces sujets d’une manière originale pour nous, occidentaux, et regorge d’idées que l’on peut s’approprier facilement. Mon astuce préférée tirée tout droit de ce livre, c’est le pliage de chaussettes qui permet d’avoir des tiroirs bien rangés au fil du temps.

En ce qui concerne les mauvaises habitudes, c’est un leurre de penser qu’on peut s’en débarrasser avec la simple volonté.

On n’élimine pas une habitude, mais on la remplace par une autre.

Disons que vous voulez boire moins de café, par exemple celui que l’on prend après les repas. Si on le supprime sans le remplacer par un thé ou une tisane, la sensation de manque va vite se faire sentir, et on n’aura qu’une idée en tête, se précipiter vers la machine à café.

Il en va de même pour toutes les autres petites habitudes qu’on veut abandonner : moins de télé c’est plus de lecture, moins de gâteaux c’est plus de fruits…

Souvenirs, souvenirs

Et enfin, last but not least… créer son album vacances 2017, un moment qui va surement nous faire revivre nos vacances avec peut-être une pointe de nostalgie, mais qui va nous permettre de tourner la page de cet agréable moment afin de laisser d’autres événements tout aussi agréables s’inscrire sur de nouvelles pages de notre vie.

Bonne rentrée à toutes et à tous.

la-defense-domazenblog